Elle a passé ses 3 dernières années d’études supérieures à l’IDRAC Business School et elle a lancé sa propre agence d’évènementiel en 2015. Audrey QUENIN, créatrice de l’évènement Montpellier Vintage revient sur son parcours et les moments forts qu’elle a vécu sur le campus.

Tu as obtenu ton diplôme en 2012, quel regard portes-tu sur tes années à l’IDRAC Business School ?

Une très belle expérience, de jolies rencontres, des matières intéressantes, d’autres moins.
Ce que j’ai le plus apprécié est sans hésitation mon parcours en alternance, tellement formateur en fin d’étude !
J’aurais aimé être plus entourée au moment de ma création d’entreprise et même avoir un pôle sur place pour m’aiguiller dans mes décisions. J’ai sais d’ailleurs que depuis, l’IDRAC Business School a développé une spécialité Entreprenariat et un accompagnement à la création d’entreprise. Un réel besoin !
Ce qui est sûr c’est que l’IDRAC était et restera à mes yeux la meilleure école de commerce. Elle m’a apporté une proximité avec le corps enseignant, un réseau large et ciblé, des amis en or et une formation dont je suis fière.
Même si parfois mener de front études, entreprise en alternance (DELL) et événementiel n’était pas une mince affaire, ce fut la meilleure des formations !

Quel a été ton parcours professionnel pendant ces années ?

Après l’obtention de mon diplôme, je n’ai pas souhaité poursuivre dans l’entreprise Dell où j’avais effectué mon Bac+5 Diriger Demain en alternance.
J’aspirais à un job plus épanouissant et plus créatif.
Pour moi, le salaire n’est pas une priorité, je préfère être maître de mon destin et savoir pour quoi et pour qui je me lève chaque matin.
J’ai obtenu 2 mois plus tard un CDI en tant que Responsable Développement d’un CE pour les artisans…j’étais assez libre et autonome, ça me plaisait bien.
Cependant la conjoncture a fait qu’en 2015, j’ai subi un licenciement économique.
Depuis 2012, je gérais une autoentreprise qui visiblement été un frein à chaque nouvel entretien décroché ! Mais il était hors de question que j’abandonne mon projet.
Mon choix fut radical, transformer l’AE en EURL. Depuis, je suis pleinement épanouie et je ne compte plus mes heures car mon travail, c’est aussi ma passion.

Quels sont tes meilleurs souvenirs d’étudiante ?

La création du 1er Salon Montpellier Vintage, en Mars 2010, dans le cadre de mon projet évènementiel en 3ème année.
Personne n’y croyait et pourtant, nous avons été le 2ème projet le plus rentable de l’IDRAC Business School Montpellier et nous avons reversé tous nos bénéfices à l’Association Alzheimer Hérault.

Comment le projet « Agence Couture » est né ?

Je savais dès ma 3ème année que je voulais créer mon entreprise pour organiser des événements et notamment des salons du vintage.
Dès la 1ère édition je suis devenue autoentrepreneur, puis en 2015, j’ai transformé l’AE en EURL.
Il a fallu trouver un nom en 2 jours et je voulais un lien entre le vintage, la création…un mot simple, beau graphiquement… et voilà, Couture est né.

Peux-tu nous parler de ton évènement « Montpellier Vintage » de ce Samedi 4 et Dimanche 5 Novembre ?

C’est déjà la 6ème édition, près de 100 exposants et plein d’animations pour s’éclater tout le week-end !
Le mieux c’est de visiter notre événement Facebook !
https://www.facebook.com/events/1522241197850013/

 

Si tu dois dire un mot qui résume ton parcours ?

ATYPIQUE.

 

Toute l’équipe IDRAC Business School souhaite bonne chance à Audrey et son projet Couture !